« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon- Jean-Paul Dubois – Éditions de l’Olivier – prix Goncourt 2019 –

Jean-Paul Dubois a remporté le prix Goncourt 2019 prix goncourtavec

« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon »

jean paul dubois tout le monde n'habite pasC’était déjà le coup de cœur de Nathalie, lors de la présentation de la rentrée littéraire de septembre, à la librairie Doucet  !

Les livres de Jean-Paul Dubois sont des petits bonbons, des petites douceurs. Je sais que lorsqu’un nouveau livre paraît (à peu près, tous les trois ou quatre ans), c’est vraiment du bonheur. Il y a des thèmes qui sont assez récurrents. Pas dans tous ses livres, mais dans la plupart, il a toujours un héros qui s’appelle Paul, originaire de la région de Toulouse comme lui, qui a plus ou moins de la famille dans le milieu médical, vivant au Canada et c’est souvent un anti-héros. Et là, on n’échappe pas à la règle : le héros du livre s’appelle Paul, il est de Toulouse ! Quand débute le livre, il est en prison, au Canada, il partage sa cellule avec un type, un gros malabar. Dès qu’il a une contrariété, il veut couper tout le monde en deux ! (un peu stressant, et pas très sympathique à vivre au quotidien !..) On ne sait pas trop pourquoi ? Parce que Paul a plutôt l’air sympathique et gentil ! Pourquoi est-il en prison ? Tout au long du livre, il va nous raconter son histoire, son enfance dans la région de Toulouse. Il est issu d’un père danois, pasteur et d’une mère qui dirigeait un cinéma d’arts & essais. Pourquoi est-il arrivé au Canada ? C’est pareil, on ne sait pas. Sa compagne Winona pilote d’aéroplanes, l’emmenait voir des paysages majestueux au Canada, mais elle est décédée. ( Pourquoi ?) Et Nouk, sa chienne qui n’est plus là, non plus !..  Ce type était surintendant dans un immeuble qui s’appelait l’Excelsior, où visiblement il avait une vie plutôt agréable et facile, pourquoi un jour tout bascule, on ne sait pas ?… Et comme ça, tout au long du livre, on va remonter le fil de cette histoire ! On va découvrir pourquoi il est en prison.

En fait, ce qui est très beau dans ce livre (ce que je vous ai dit auparavant… ce n’est pas très gai, me direz-vous  !  Il a perdu ses parents, sa femme, sa chienne..), ce qui est agréable dans le livre de Jean-Paul Dubois, c’est qu’il y a beaucoup d’humanité, beaucoup de bienveillance (et, c’est déjà plus gai !..). De situations qui peuvent être parfois difficiles, il arrive à en faire des situations cocasses et drôles parce qu’il a beaucoup d’humour..

Ce livre est une vraie douceur, un petit bonbon pour l’hiver.

Ce Goncourt 2019 est l’occasion de récompenser l’œuvre de l’auteur et pas uniquement ce livre là. C’est l’occasion de découvrir toute son œuvre pour tous ceux qui ne le connaîtraient pas ! Il avait eu le prix Femina en 2004 pour « Une vie Française » qui était plus un roman historique, qui était aussi fabuleux.

L’univers de Jean-Paul Dubois, je ne sais si vous l’avez vu, lors d’interviews mais c’est quelqu’un de délicieux, une belle personne et ses livres sont à son image !

N’hésitez pas à ouvrir les livres de Jean-Paul Dubois, vous y prendrez du plaisir !

Écoutez Nathalie de la librairie Doucet en compagnie de Sophie Thomas et Fabien Obric sur France Bleu Maine, en cliquant ici !

Nathalie de la librairie Doucet/MChristine

« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon » – 246 pages – prix : 19 €uros  (parution le 14/08/19)

A l’âge de 69 ans, Jean-Paul Dubois a déjà obtenu le prix France Télévisions pour « Kennedy et moi » (Seuil, 1997) le prix Femina et le prix du roman Fnac pour « Une vie française » (L’Olivier, 2004). « Le Cas Sneijder » (l’Olivier, 2011, prix Alexandre Vialatte 2012). Son dernier roman, « La Succession » (l’Olivier, 2016) a connu un très grand succès critique et public.

 

Une réflexion sur “« Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon- Jean-Paul Dubois – Éditions de l’Olivier – prix Goncourt 2019 –

  1. Pingback: Des églises, des dadas et des Harley (Jean-Paul Dubois, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon) – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.