Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron – Alma éditeurs –

einstein le sexe et moi JOLI COUP DE CŒUR DE LA SEMAINE DE NATHALIE !

UNE BELLE LEÇON quOlivier LIRON  viendra partager avec nous à la librairie Doucet

JEUDI 29 NOVEMBRE à 18 heures.

 » Je me suis rempli la tête d’informations pour peupler ma solitude, pour oublier l’essentiel, pour dompter l’absence et le chagrin. Comme si apprendre des milliers d’informations sans queue ni tête, peupler la mémoire était un réflexe de survie. »

Il s’agit du deuxième roman d‘Olivier Liron, jeune auteur  normalien, autiste Asperger et son livre commence ainsi : «  Je suis autiste Asperger, ce n’est pas une maladie, je vous rassure, c’est juste une différence. »

Nous sommes en 2012, le candidat se retrouve sur le plateau télé de FR3, et participe à la super finale de « Questions pour un Champion » avec le célèbre animateur, Julien Lepers. Ce livre, se déroulant tout au long de l’émission de la super-finale, est découpé en quatre parties qui correspondent aux quatre manches de « Questions pour un Champion ». Avec lui, nous rentrons dans l’envers du décor de l’émission télévisée, des autres candidats avec leurs petits tics, leurs petites manies etc.. En tout cas lui,  il va vraiment pour gagner… Et ce qui est intéressant dans ce roman autobiographique, ce n’est pas tant le déroulement de l’émission de « Questions pour un Champion », c’est juste que chaque question qui leur est posée est l’occasion pour lui de faire des digressions sur son vécu d’autiste Asperger, notamment sur son enfance, ses années collège ou lycée qui ont été compliquées, jusqu’à ses premières rencontres avec de jeunes femmes, puis de réaliser, en tant qu’autiste Asperger combien la vie est difficile lorsqu’on vit cette différence, plongé dans la solitude mais aussi des moments joyeux quand il nous raconte comment la littérature et la poésie l’ont sauvé ! – A m’entendre, vous pourriez penser que c’est un livre un peu difficile. Eh, bien, pas du tout ! Au fil des pages, on rit parce qu’il a une espèce d’autodérision… Il ironise un peu Julien Lepers sur sa carrière de chanteur avorté ! On rit vraiment. Il y a des moments drôles, des moments d’émotion, c’est fabuleux. Il nous décrit les deux cent mille questions qu’il a apprises par cœur, et la fameuse multiplication qu’il pose dans sa tête et dont il faut  trouver absolument le produit de (247 856 x 91) et puis des listes et des listes de questions……. 

Sincèrement, c’est drôle, c’est très humain, c’est touchant et  plein d’émotion ! C’est FABULEUX, c’est MAGNIFIQUE  !

Nathalie/librairie Doucet/M. Christine

EINSTEIN, LE SEXE ET MOI. 200 pages – prix : 18 € (paru le 06/09/18)

Écoutez en replay, Nathalie de la librairie Doucet en compagnie de Sophie Thomas sur France Bleu Maine lors de l’émission de mardi 16 octobre (Fréquence 96.O FM) rubrique LIVRES.

Olivier Liron est né en 1987. Normalien, il étudie la littérature et l’histoire de l’art à Madrid et à Paris avant de se consacrer à la scène et à l’écriture. Il se forme en parallèle comme comédien à l’Ecole du Jeu, au cours Cochet. Il a également une formation de pianiste en conservatoire. Au théâtre, il écrit quatre pièces courtes qui s’accompagnent de performances : « Ice Tea » (2008) – « Entrepôt de confections » (2010) – « Douze douleurs douces » (2012) – « Paysage avec koalas » (2013). Il réalise aussi de nombreuses lectures (Cendrars, Pessoa, Michaux, Boris Vian, textes des indiens d’Amérique du Nord). En 2015, il crée la performance Banana spleen à l’Ecole Suisse Internationale. En 2016, il fonde le collectif Animal Miroir actuellement en résidence au Théâtre de Vanves. En tant que scénariste pour le cinéma, il a reçu l’aide à la réécriture du CNC (centre national du cinéma) pour le long métrage de fiction Nora avec Alissa Wenz et l’aide à l’écriture de la région Île-de-France pour le développement du long métrage. Un cœur en banlieue. Il publie des nouvelles dans les revues Décapage et Créatures. Son premier roman « Danse d’atomes d’or » est publié chez Alma Éditeur.

 

Une réflexion sur “Einstein, le sexe et moi – Olivier Liron – Alma éditeurs –

  1. Pingback: Olivier Liron – Einstein, le sexe et moi | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.