Vers la beauté – David Foenkinos – Editions Gallimard

vers la beautéL’ ART ET LA CRÉATION

Nous allons nous plonger dans le dernier roman de David Foenkinos « Vers la beauté » qui vient tout juste de paraître et découvrir cette histoire, pas si facile !

– Une histoire assez sombre, voire-même très sombre qui peut dérouter certains lecteurs de David Foenkinos, cet auteur qui aime bien rire, qui aime bien profiter des moments joyeux de la vie…  Là, on se rapproche plutôt de la veine de « Charlotte », (Charlotte Salomon) ce très beau roman, à propos de cette jeune femme morte dans un camp de concentration, paru en 2014.

Ici, l’art et la création vont être au centre de ce roman et la scène démarre ainsi : 

– Vous allez trouver Antoine qui est dans le bureau de la (DRH) Directrice des Ressources Humaines  du Musée d’Orsay à Paris. Il est bardé de diplômes. Il possède  un doctorat sur Modigliani. Il a été professeur aux Beaux-Arts à Lyon…  et il demande un poste de gardien. C’est très étrange !

Pourquoi ce choix ? Parce que c’est une fuite, car Antoine est désespéré. Quelque chose l’a meurtri. Certes, il est séparé de sa compagne mais ce n’est pas que cela. L’ensemble du problème n’est pas là, mais ça n’ajoute pas au plaisir de vivre. Il y a autre chose et cette autre chose on va la découvrir petit à petit, page à page. Ce n’est pas du tout un héros sympathique, il ne parle pas, il a fui Lyon sans donner de nouvelles à ses proches, à sa sœur, à ses amis et même vis-à-vis de cette DRH avec laquelle il a une certaine affinité, il va être fermé, mutique. Il ne sait que regarder la salle des Modigliani, parfois en étant très maladroit avec le guide-conférencier, parce qu’il en sait beaucoup plus que lui. (de ce côté là, il ne se fait pas un ami). Petit à petit, on va comprendre pourquoi il est parti. Pourquoi il a abandonné ses élèves, alors que c’était « le » professeur d’histoire de l’art. On va comprendre tout ça, grâce à Camille, cette jeune fille merveilleusement douée. Elle est à l’école des Beaux-arts. Elle est passionnée, c’est une véritable artiste mais elle a une souffrance telle, immense qui la conduira peut-être jusqu’à l’irréparable. Et cela vous le saurez, en lisant ce livre. Mais en tout cas, ce lien entre ce professeur et cette jeune fille, grâce à l’art, grâce à ses peintures, va être extraordinaire et peut-être qu’Antoine a quelque chose à réparer. (-Ils sont tous les deux à réparer…) Mais, il n’est aucunement coupable, il se dit qu’en tant que professeur, il est passé à côté de son devoir d’accompagnement. 

C’est un très beau texte ! Plus vous avancez dans le livre, plus il devient sombre mais en quelque sorte lumineux puisque vous comprenez mieux les tenants et les aboutissants.

Et, si ça peut nous permettre d’éviter les erreurs, de savoir communiquer avant qu’il ne soit trop tard, ce livre aura atteint tout son but !…

Marie-Adélaïde/M. Christine

Ecoutez Marie-Adélaïde en compagnie de Charlotte Bouniot sur France Bleu Maine en cliquant ici.

« Vie de beauté » – 224 pages – Prix : 19 €

David Foenkinos est auteur de nombreux livres dont certains adaptés au cinéma, voici quelques titres :  « Nos séparations » Gallimard (2008) – « La Délicatesse » Gallimard (2009) – « Lennon » Plon (2010) – « Je vais mieux » Gallimard (2013) – « Charlotte »  (Charlotte Salomon) Gallimard (2014) – Prix Renaudot, Prix Goncourt des lycéens –  « Le Mystère Henri Pick » – Gallimard- (2016)

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.