Deux hommes de bien – Arturo Pérez-Reverte

  dEUX HOMMES DE BIEN          Une aventure à la Alexandre Dumas et en hommage

                                                    à Cervantès.

« Deux hommes de bien », c’est 500 pages qui ne doivent pas faire peur au lecteur qui part ici, à l’aventure et dans l’aventure !

A la fin du XVIIIème siècle, deux membres de l’Académie royale d’Espagne sont mandatés par leurs collègues pour se rendre à Paris et en rapporter les 28 tomes de l’ Encyclopédie, alors interdite dans leur pays. Ils ont été choisis parce que ce sont « Deux hommes de bien », intègres et courageux. Le bibliothécaire don Hermogenes Molina et l’Amiral don Pedro Zarate vont alors faire ce long voyage de Madrid à Paris (et retour) par des routes infestées de brigands, rencontrant de nombreux  dangers  et difficultés. Les deux hommes ne sont plus tout jeunes mais savent faire face aux obstacles. Ils ne se ressemblent pas, tels Don Quichotte et Sancho Pança mais ils forment une bonne équipe et une grande amitié mêlée de confiance réciproque se crée entre eux.

La Quête de l’Encyclopédie se révèle difficile,  d’autant plus qu’une faction traîtresse de l’Académie royale a dépêché une sorte de mercenaire dans le but de les empêcher d’atteindre leur but. Ce roman est nourri de réalité et de fiction. Des personnages sont historiques, réels, d’autres sortent de l’imagination de l’auteur.

L’auteur se met en scène maintes fois mais avec des clins d’œil. Il nous explique comment lui viennent les idées, comment il a étudié les routes, le plan du Paris de l’époque,  il nous parle de ses rencontres actuelles mais on doute que tout soit vrai car il cite certaines de ses œuvres … qui n’existent pas, du moins sous le titre qu’il leur donne. Il s’amuse pour nous amuser !

Il faut dire aussi que le personnage principal, c’est Paris, le Paris de cette fin du XVIIIème siècle où les idées philosophiques et intellectuelles s’affrontent, s’opposent avec une riche argumentation. C’est le Paris pré-révolutionnaire qui est reconstitué très minutieusement.

« Les Deux hommes de bien » découvrent avec étonnement les rues grouillantes de Paris, ses cafés, ses salons, ses librairies, ses mœurs libertines et ses agitations politiques.

Ce livre est riche culturellement, c’est un magnifique roman d’aventure, un hymne à l’amitié, un hommage à Cervantès  et à Alexandre Dumas, grâce au style toujours aussi limpide  et au vocabulaire choisi de Arturo Perez-Reverte qui emmène son lecteur tambour battant.

Marie-José/M.Christine

Arturo Perez- Reverte est écrivain espagnol connu pour : « Le tableau du Maître flamand », (1993) – 21 volumes à son actif dont la série des « Aventures du Capitaine Alatriste ». Il est membre de L’Académie royale d’Espagne qui correspond à notre Académie française.

« Deux hommes de bien » – Roman Seuil – Prix : 22.50 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s