Les pieds dans l’eau, la tête dans les livres ! Evadez-vous avec quelques titres de romans pour l’été !

quelques romans pour l'étémouette sur les livres Les pieds dans l’eau et la tête dans les livres ! Evadez-vous ! Jetez-vous à l’eau  ! Lisez au soleil sous le parasol, dans votre jardin, à l’ombre sous votre arbre préféré,  dans un p’tit coin de paradis ! N’hésitez pas, plongez-vous dans la lecture  ! 

                                                              AU PAYS DES ROMANS FRANÇAIS

lapin dans un hamac

          « Croire au merveilleux » – Christophe Ono-dit-Bio  – Gallimard – Réapprendre à aimer.                            César est veuf depuis deux ans et n’arrive croire au merveilleux 2plus à vivre sans Paz, malgré la présence de leur fils. Au moment de passer à l’acte, sa jeune voisine grecque lui demande un service. Cette rencontre va lui redonner le goût de vivre. Le soleil revient petit à petit dans sa vie grâce aux souvenirs des voyages en Italie, à la mythologie et à la littérature antique. Malgré le thème difficile, ce roman est un éclat de soleil, de vie, d’amour. Un énorme coup de cœur !

la-baleine-thebaide-2

« La Baleine Thébaïde » – Pierre Raufast – Un roman aquatique !  – Ce roman de Pierre Raufast, c’est un peu comme des poupées russes qui auraient abusé de la vodka ! Tout comme dans La Fractale des raviolis, les histoires s’enchaînent, s’emboitent, farfelues et un brin sarcastiques. Ici, on rencontre un équipage improvisé pour une chasse à la baleine détonante, un savant fou et despotique, un hacker informatique très maladroit, une piscine pleine de mystères, une jolie libraire, des crabes en détresse et beaucoup d’autres surprises savoureuses. La folie des hommes n’est pas loin... Absolument jubilatoire !

                  MARX ET LA POUPEE        « Marx et la poupée » – Le nouvel attila – Dans le ventre de sa mère, Maryam vit de front  les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elles rejoignent le père en exil à Paris. Après les souvenirs de ces premières années : apprentissage du français, découverte des mots, de l’écriture pour faciliter  son intégration, elle peut se forger une nouvelle identité. C’est raconter avec humour, avec poésie et beaucoup de tendresse. Elle a reçu le prix ouest-france des Etonnants voyageurs de Saint-Malo.

« Par amour » – Valérie Ton Cuong – JC Lattès Par-amour-1145462-d256Saga familiale en temps de guerre. Pendant la Seconde Guerre mondiale, une famille du Havre essaie de survivre au malheur, d’où qu’il vienne. A partir d’un travail de recherche colossal, Valérie Tong Cuong capte les sentiments ambigus de ces Français particulier qui ont vécu l’invasion allemande, les bombardements anglais, l’arrachement des fils pour les colonies et le départ des hommes au front dans un même épisode incompréhensible. De ces évènements, elle arrive à livrer un très beau roman choral qui touche le lecteur, sans sentimentalisme mais avec une profonde humanité. C’est très beau, très réussi, c’est magnifique !.

valentine-goby« Un paquebot  dans les arbres » – Valentine Goby – Actes Sud Une fille courage !
Paulo et Odile sont un couple heureux qui vivent de leur café près de Rouen. Avec leurs trois enfants, leur existence est joyeuse. Paulo anime les bals du samedi soir, auxquels participent leurs nombreux amis.Le jour où la tuberculose est déclarée dans cette famille, elle plonge dans la précarité.Avec ce roman,l’auteur aborde les ravages de la tuberculose, dans les années 50. Beaucoup de tabous et de non-dits car la tuberculose est un véritable fléau à cette époque-là, une véritable honte. La famille se disperse entre famille d’accueil et sanatorium. Mathilde fera tout son possible pour garder les liens familiaux. Ce récit est inspiré d’un fait réel. C’est bouleversant. Un magnifique roman d’attachement à la famille, vibrant d’émotion. 

ERIC VUILLARD« L’ordre du jour » – Eric Vuillard – Actes Sud – Roman historique – Les coulisses de l’armée allemande. « Dans Tristesse de la terre », Eric Vuillard se glissait aux côtés de Buffalo Bill pour narrer sa biographie dans un western épique et historique. Dans « 14 juillet », il plongeait son lecteur dans la foule des révolutionnaires et lui faisait partager leurs espoirs autant que leurs frustrations. Dans « L’ordre du jour », il aborde l’Anschluss de 1938, l’annexion de la Pologne par l’Allemagne. Eric Vuillard excelle dans l’art de raconter l’histoire à hauteur d’homme, d’éviter la figure mythique et de se rapprocher des sensations et des émotions.

AU PAYS DES POCHESLIVRE AU BORD DE MER

EN ATTENDANT BOJANGLES« En attendant Bojangles » – Olivier Bourdeaut – Folio –   Une révélation !  Une femme fantasque, un homme amoureux fou, un petit garçon émerveillé et une grue exotique nommée Mademoiselle Superfétatoire : laissez-vous emporter par le rythme entraînant de ce texte qui oscille constamment entre rires et larmes, comédie et tragédie. Ce roman est un petit bijou de tendresse, de folie et surtout un hymne à l’amour. Une belle découverte et un très joli coup de cœur.

En voiture Simone« En voiture, Simone » ! – Aurélie Valognes –  Condensé de bonne humeurIrrésistible comédie familiale, En voiture Simone ! Saisit l’époque à travers une galerie de portraits très contemporains et bien observés, avec humour et tendresse. Il y a tous les caractères dans la famille Le Guennec et leur réunion, le temps d’un été, va créer des étincelles dans la maison de vacances bretonne. Aurélie Valognes fait s’entrechoquer les cultures personnelles, avec véhémence, passion et bienveillance. La vie de famille quoi ! En voiture Simone ! a été publié aux éditions Michel Lafon sous le titre Nos adorables petites-filles. 

Le retour de jules« Le retour de Jules » – Didier Van Cauwelaert – Chienne de vie ! Quand un chien guide d’aveugle au chômage et donc privé de sa raison de vivre rencontre son alter ego humain, que font-ils ? Eh bien ils décident d’unir leurs forces pour conjurer le sort et retrouver celle qui saura redonner un sens à leur existence. Dans le premier tome des aventures de Jules, on a suivi avec bonheur la reconversion de ce chien bien singulier. Dans cette suite attendue, c’est Jules lui-même qui est menacé de mort par les pouvoirs publics. Ses maîtres ont vingt-quatre heures pour trouver une solution avant l’issue fatale.

l'amie prodigieuse 1L’amie prodigieuse T1 Enfance, adolescence et T2  Le nouveau nom- ELENA FERRANTE  Phénomène littéraire. le nouveau nomPassionnante saga italienne dans le Naples des années 50. L’Amie prodigieuse nous emmène de tome en tome grâce à son superbe duo d’héroïnes. Lila et Elena déjouent leur destin, éprouvent leur amitié et construisent leur vie malgré vents et marées. Poignant portrait de femmes, roman d’une époque, phénomène littéraire, les livres d’Elena Ferrante sont tout cela à la fois, mais surtout bien plus que cela. Ce long roman fleuve au style singulier si juste, si émouvant, si humain est avant tout beau, obsédant, profond… unique !

le chant de la tamassee« Le chant de la Tamassee » – Au cœur de la nature sauvage Ron Rash- Traduit de l’anglais (USA) par Isabelle Reinharez. Pendant les vacances de Pâques, Ruth se noie. Pour récupérer son corps coincé dans un ressort hydraulique, un débat divise la petite ville : soit détourner le cours de la rivière malgré la charte Nature qui protège la Tamassee, soit attendre l’été que le débit soit moins fort pour intervenir en plongée. La douleur de la famille ajoute à la confusion. C’est un nouvel hymne à la nature que nous offre Ron Rash, une nature face à laquelle l’homme est tout petit. Magnifique !

  AU PAYS DES ROMANS ETRANGERSVALISE SUR LA PLAGEcelle qui fuit et cele qui reste

T3 « Celle qui fuit et celle qui reste » – ELENA FERRANTE (Gallimard) (traduit de l’italien par Elsa Damien) – Avant-dernier livre.  Dans cette troisième partie, on retrouve Elena et Lina dans l’Italie sombre des années 60-70, où la violence est partout présente. Elena continue de fuir Naples pour fréquenter le milieu intellectuel de Florence ; Lila à sa façon est une femme libérée assumant totalement sa vie d’ouvrière… Ce troisième tome est dans la digne lignée des deux précédents : passionnant, autour du destin de ces deux amies aux trajectoires divergentes. Vivement le dernier volet !

les mains entre les mots« Les Mots entre les mains » Guinevere Glasfurd- Editions Préludes- (traduit de l’anglais par Claire Deserrey) – La servante et le philosophe Un amour entre Descartes et sa servante. Guinevere Glasfurd fait revivre Amsterdam en 1630, sur fond de l’époque du « siècle d’or », ce passé où les femmes n’avaient pas d’autre fonction que faire le ménage si elles étaient issues de milieu modeste, ou n’être qu’épouse ou mère ! Elle restitue les personnages dans cette période, s’appuyant sur des faits réels, car c’est bien une histoire d’amour véritable, mais ô combien compliquée… Une époque complexe, peu favorable à l’émancipation des femmes.        Une belle histoire d’amour. Un très beau roman historique.

No home« No home » –  Yaa Gyasi – Editions Calmann-Lévy – 7 générations – 14 personnages – Du XVIIIème siècle à nos jours, naviguant brillamment entre Afrique et Amérique, Yaa Gyasi écrit le roman d’une famille à l’arbre généalogique brisé par la cruauté des hommes. Nées sur la côte du Ghana, au temps de la traite des esclaves. Effia et Esi, demi-sœurs ont deux destinées opposées. Effia épouse un colon britannique quand Esi est vendue comme esclave aux Etats-Unis. A travers huit générations, No Home nous emporte dans l’histoire, au cœur des traumatismes provoqués par l’esclavagisme, dans une formidable saga familiale. Un voyage dans le temps inoubliable.

LES FILLES DU LION« Les Filles au lion » – Jessie BurtonIrrésistiblement romanesque -Gallimard – Se rêvant écrivain, Odelle s’ennuie dans le magasin londonien qui l’emploie. La rencontre d’une galeriste lui proposant un poste de secrétaire va bouleverser son destin… Trente ans plus tôt, en Espagne, Olive ne vit que pour la peinture. Le récit des destins parallèles de nos deux jeunes héroïnes va mettre à jour des liens entre elles : amour, art et soif insatiable de vivre… Deuxième roman de Jessie Burton, après Miniaturiste, on change d’époque mais on conserve cette façon de raconter une histoire passionnante entre Dona Tartt et Tracy Chevalier.  

le-dimanche-des-meres« Le Dimanche des mères » – Graham Swift – Une douce journée – (Traduit de l’anglais par M. Odile Fortier-Masek)  Une fois par an, comme tous les domestiques Jane a une journée de liberté. La dernière journée d’insouciance pour un dernier rendez-vous amoureux. Devenue une vieille dame, elle repense à cette journée cruciale de 1924 qui lui a permis de s’accomplir. L’écriture à la beauté sensuelle, enivrante et nimbée de mystères distille le trouble et la clarté dans un saisissant jeu de miroir. Par petites touches, nous découvrons la vie de Jane et cette journée si particulière qui marque la fin d’une époque. 

004772372« Dans une coque de noix » Une histoire fœtale !  – Gallimard – Un véritable coup de cœur ! Une comédie grinçante à l’humour noir, terriblement british.. Un couple adultère avec un mari, une femme (Trudy) et l’amant qui n’est autre que le frère du mari.  La femme et l’amant décident de supprimer le mari pour hériter d’une maison.  On apprend  que madame (Trudy) est enceinte (du mari). Et c’est là que le fœtus mène son enquête ! Il suit les conversations que partagent les deux amants lors de confidences sur l’oreiller…  Ce fœtus pense, réfléchit sur le réchauffement climatique, sur les problèmes de société, sa maman écoute des podcats. Il  partage malgré lui, l’ivresse de sa mère qui déguste d’excellents crus ! Le fœtus connaît déjà les désastres dont il héritera ! Il utilise ses faibles moyens (bouge tant qu’il peut, donne des coups  au maximum) pour empêcher ces affreux criminels de passer à l’acte,  car il n’a pas envie de naître en prison. C’est très bien fait, intelligent, ça revisite simplement l’histoire d’Hamlet, vu par un autre grand britannique puisqu’il s’agissait de deux frères se poursuivant de leur vindicte.

AU PAYS DES ROMANS POLICIERSau pays du polarpour le meilleur et plur le pire

 » Pour le meilleur et pour le pire » – M.C. Beaton – Agatha Raisin – Albin Michel – Traduit de l’anglais par Françoise du Sorbier – Enquête – La plus attachante des apprenties détectives nous régale une nouvelle fois avec une aventure pleine de suspense, de rebondissements et d’humour. Alors qu’Agatha s’apprête à se marier à l’église avec James Lacey, son ancien mari présumé mort réapparaît. La surprise est totale. Et dès le lendemain la surprise est plus grande encore : cette fois-ci plus de doute, Jimmy l’ancien mari est véritablement mort ! Aussitôt Agatha est suspectée…  

MONTEPERDIDO 2« Monteperdido » Augustin Martinez – Enquête en haute-montagne. Actes noirs/Actes Sud Traduit de l’espagnol par Claude Bleton – Dans les hauteurs reculées des Pyrénées espagnoles, une fillette disparue depuis cinq ans, Ana réapparaît soudainement. Aussitôt, la police rouvre l’enquête, espérant élucider enfin cette affaire et sauver l’amie d’Ana, elle aussi enlevée et peut-être également rescapée. Mais les inspecteurs madrilènes dépêchés sur les lieux se heurtent très rapidement à la communauté villageoise, taiseuse, secrète et très hostile aux étrangers, tout policiers soient-ils. Un polar étouffant, à l’atmosphère montagnarde raréfiée en oxygène et à l’intrigue vertigineuse.

th « Ragdoll » – Daniel Cole – Traduit de l’anglais par Naalie Beunat – Effroyable poupée de chiffon – Un cadavre recomposé de parties de corps de six victimes différentes met la police sur la trace d’un terrible serial killer. Se jouant des enquêteurs, celui-ci publie dans le journal une liste de six nouvelles victimes… Daniel Cole place son intrigue dans une ville de Londres poisseuse et crépusculaire, au cœur d’une équipe de la police criminelle menée par William Fawkes. Dans cette ambiance très réussie, on suit son intrigue aussi étouffante que celle du film de David Fincher, Seven.

MALA VIDA« Mala vida » – Marc Fernandez –  Premier roman, belle découverte. Diego Martin est journaliste à la radio espagnole, animateur d’une émission politiquement classée à gauche. Il fait face à l’omerta organisée par l’AMP, parti d’extrême droite nouvellement arrivé au pouvoir. Parallèlement, le journaliste s’intéresse aux révélations d’une jeune avocate franco-espagnoles qui veut faire la lumière sur le scandale des « bébé-volés » enlevés aux familles opposantes à Franco pendant la dictature, et peut-être bien plus tard… Une enquête palpitante qui rappelle les heures sombres de l’histoire récente de l’Espagne.

LA DARONNE« La Daronne » Hannelore Cayre – Edit. Métaillié./noir – Humour noir garanti ! – Patience, veuve Portefeux, 50 ans, issue d’un père, pied noir tunisien et d’une mère juive autrichienne. Comme elle maîtrise l’arabe, elle est traductrice-interprète, un statut assez précaire, rémunérée au noir par le Ministère ! En travaillant à domicile, elle traduit des centaines d’heures d’écoutes téléphoniques entre petits dealers de banlieue. Sa préférence allant au trafic des stupéfiants plutôt que le milieu terroriste.  Elle travaille pour financer la maison de retraite de sa mère, atteinte d’un Alzheimer. Un matin, elle se réveille avec l’idée d’intervenir dans une affaire de shit. Elle communique ses informations. Elle n’avait guère songé à se retrouver avec plus d’une tonne de shit dans sa cave !….L’auteur a le sens de l’humour et de la répartie. L’histoire est captivante.

Cette mini-sélection de lectures pour vous aider à passer un bel été !            

Toute l’équipe de la Librairie Doucet  vous souhaite de douces et merveilleuses vacances !

LIVRE AU BORD DE MER

Profitez-en bien et à la rentrée ! Bonne Lecture  !

En complément, consultez les autres articles sur le blog

M. Christine


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s